Herzog August Bibliothek

HAB Wolfenbüttel, Allemagne

Il y a plus de 300 ans, la Bibliothèque Herzog August était déjà célébrée en tant que huitième merveille du monde. En 1666, au moment du décès du duc Auguste, c’était une des collections baronniales les plus célèbres et, au vu de la quantité des imprimés, sans doute la plus grande bibliothèque dans le monde entier; la collection de manuscrits médiévaux figurait parmi les plus importantes d’Europe.

Aujourd’hui, la Bibliothèque Herzog August est l’une des plus anciennes bibliothèques encore intactes, conservant la mémoire culturelle dans le domaine de la recherche sur l’histoire culturelle européenne des époques médiévales et modernes. « Une des particularités de notre bibliothèque, c’est qu’elle est un centre en perpétuelle activité, et elle est fréquentée », comme le fait remarquer Dr Helwig Schmidt-Glintzer, directeur de la Bibliothèque Herzog August. La bibliothèque de Wolfenbüttel est la scène de nombreuses manifestations scientifiques, en plus d’un programme culturel éclectique, comprenant une série d’événements tel que les « Wolfenbütteler Gespräche » (conférences de Wolfenbüttel) sur les questions de la religion dans la société civile.

Cela comprend également des conférences, des ateliers de discussion et des séminaires animés par des invités sur des sujets très variés. « La promotion des jeunes chercheurs nous est très important », selon le Prof. Dr Helwig Schmidt-Glintzer. A l’aide de subventions, annoncées mondialement, de nombreux jeunes chercheurs du monde entier viennent à Wolfenbüttel pour étudier les sources de leurs sujets de recherche. Des expositions spéciales rendent accessibles à un large public les fonds complets, qui comportent de nombreux trésors, dont les Evangiles d’Henri le Lion.

Depuis 2007, la Bibliothèque Herzog August, avec le Musée Herzog August Ulrich, est en train de monter un « Kupferstichkabinett » (cabinet des estampes) virtuel, qui comprend déjà les images de 43,800 graphiques du XVe au XIXe siècle et rend accessible partout dans le monde ces précieux dessins et estampes.

La Bibliothèque Herzog August représentait déjà l’épitomé des sciences et le miroir du monde académique pour Leibniz, qui, comme Lessing, avait été bibliothécaire à Wolfenbüttel. Lessing écrivit son drame Nathan le Sage, posant comme postulat la tolérance religieuse et l’humanité, pendant son temps à Wolfenbüttel.

Herzog August Bibliothek

Herzog August Bibliothek Wolfenbüttel

Wolfenbüttel, Herzog August Bibliothek, Cod. Guelf. 84 Gud. lat., 1r
Epitoma rei militaris. Epitome de Caesaribus
Wolfenbüttel Herzog August Bibliothek Cod. Guelf. 84 Gud. lat.
Wolfenbüttel, Herzog August Bibliothek, Cod. Guelf. 47 Weiss., 1r
Epistolae Pauli cum glossis
Wolfenbüttel Herzog August Bibliothek Cod. Guelf. 47 Weiss.
Wolfenbüttel, Herzog August Bibliothek, Cod. Guelf. 67 Weiss., 2v
Epiphanius Latinus: Interpretatio evangeliorum
Wolfenbüttel Herzog August Bibliothek Cod. Guelf. 67 Weiss.