Bibliothèque nationale de France

La bibliothèque nationale de France est l’héritière des collections royales constituées depuis la fin du Moyen Âge. Première institution chargée de la collecte du dépôt légal, à partir de 1537, elle est la plus importante bibliothèque de France et l’une des plus importantes au monde.

Ses collections s'élèvent à un nombre total de 14 millions de livres et s'accroissent d'environ 150 000 volumes par an principalement par acquisition et par dépôt légal. Outre les livres imprimés, ses collections comprennent plusieurs millions de manuscrits, cartes, estampes, photographies, partitions, monnaies, médailles, documents sonores, vidéo, multimédia, numériques ou informatiques, objets et objets d’art, décors, costumes. Elles sont réparties entre quatorze départements de collections spécialisées et thématiques, et sont communiquées dans les salles de lecture, pour un public de chercheurs essentiellement, sur le site François-Mitterrand, dans le 13e arrondissement de Paris, et sur le site historique de Richelieu, datant du XVIIe siècle, dans le 2e arrondissement de Paris.

La bibliothèque numérique, Gallica, propose la reproduction de plus d'un million de documents sous format texte, image ou sonore.

La BnF a une mission de collecte, d’archivage et de conservation, mais aussi des activités de recherche et de diffusion, notamment lors d’expositions organisées à destination du grand public, dans ses emprises ou sur le site Internet.

Les collections du département des Manuscrits, sur le site Richelieu, sont encyclopédiques : chansons de geste, romans arthuriens, langues romanes, littératures orientales, religions d’Orient et d’Occident, histoire ancienne, histoire des sciences, les manuscrits littéraires, dont ceux de Pascal, Diderot, Apollinaire, Proust, Colette, Sartre, etc. Le « cabinet des titres » constitue avec les armoriaux les principales ressources en généalogie.

Les collections sont organisées en fonds ou en collections

  • selon la langue (grec, latin, français et autres langues d’Europe, arabe, copte, éthiopien, hébreu, persan, turc, langues du Proche et Moyen Orient, chinois, japonais, tibétain, sanscrit, langues de l’Inde, vietnamien, etc.)
  • ou selon leur contenu (Erudits et bibliophiles, Collections d’érudits, Archives de la Bibliothèque, Collections généalogiques, Provinces françaises, Fonds maçonnique, etc.)

La collection des manuscrits comprend un nombre très élevé de copies anciennes, d'unica, de textes scientifiques, de manuscrits décorés et de manuscrits à peintures ainsi que des manuscrits sur une grande variété de supports et de formes (xylographies, estampages…).

Le département s’attache aujourd’hui particulièrement à recueillir, classer et mettre à la disposition du public les archives personnelles des écrivains français.

En collaboration avec d’autres institutions, des projets de numérisation de manuscrits voient le jour : Optima (manuscrits de Flaubert, Proust, Valéry) avec l’ITEM (Institut des textes et manuscrits modernes) et le soutien de l’Agence nationale pour la recherche, les manuscrits français du Roman de la Rose (Mellon foundation), etc.

Bibliothèque nationale de France

Bibliothèque nationale de France

Paris Bibliothèque nationale de France MSS Latin 3615 - f. 2r.
Michael de Striverio: Alphonsinus, de moribus et vita hominum
Paris Bibliothèque nationale de France MSS Latin 3615
Paris Bibliothèque nationale de France MSS NAL 1203 - f. 1r.
Evangeliarium [Evangéliaire dit de Charlemagne ou de Godescalc]
Paris Bibliothèque nationale de France MSS NAL 1203
Paris Bibliothèque nationale de France MSS Italien 1019 - f. 1r.
Francesco Petrarca: Trionfi, Canzoniere
Paris Bibliothèque nationale de France MSS Italien 1019